Lorsqu’on lui a demandé si la direction du mouvement serait confiée aux forces politiques à un moment donné, il a répondu : « Qu’ils viennent et emmènent qui ils veulent. Je parle avec eux tous, en plus d’être une personnalité politique et publique, j’ai une proximité personnelle avec eux tous sans discernement. »

Galstanyan a également informé qu’il rencontrait régulièrement le Catholicos, la dernière fois qu’il s’est rencontré hier. Auparavant, le président du parti « Pour la République », Arman Babajanyan, avait annoncé qu’une rencontre entre Sa Sainteté le patriarche Garegin II et l’archevêque Bagrat avait eu lieu.

Babajanyan a exprimé son espoir que Galstanyan tiendra compte des exhortations de Sa Sainteté et des saints Pères, sera au sommet de son rang ecclésiastique et ne permettra pas que le trône catholique de tous les Arméniens, ni l’autorité et le crédit de l’Église arménienne soient ébranlés. Babajanyan a ainsi laissé entendre que la haute classe de l’Église ne soutient pas les démarches de Galstanyan.

By Raffy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :