Le mouvement entrepris par l’opposition a coïncidé de manière surprenante avec les manifestations qui ont commencé en Géorgie, ainsi qu’avec l’attaque russe contre la ville de Kharkiv. Tout cela n’était pas accidentel, c’était prévu, la Russie essaie d’attaquer sur tous les I fronts en même temps et de réussir.

Gaïdz Minassian

L’interview de 1inTV avec le politologue franco-arménien Gaïdz Minassian a porté sur les manifestations de l’opposition à Erevan et les perceptions de la souveraineté et de la légitimité. Le politologue a souligné que la société arménienne exprime son mécontentement de diverses manières, mais il a mis en garde contre ceux qui cherchent à en tirer profit. Il a noté que le mouvement d’opposition considère le gouvernement actuel comme illégitime, soulignant trois types de légitimité : traditionnelle, personnelle et électorale.

Minassian a souligné que la lutte en Arménie oppose la légitimité traditionnelle représentée par l’Église à la légitimité issue des élections. Il a critiqué l’opposition pour sa rhétorique de peur liée à la Turquie, affirmant que cette thèse est vouée à l’échec. Il a également suggéré que la Russie chercherait à provoquer un changement de pouvoir en Arménie et surveillerait de près la situation politique dans le pays.

Enfin, Minassian a abordé les prochaines élections en France, exprimant des inquiétudes quant à la possibilité qu’un extrémiste de droite ou de gauche accède au pouvoir. Il a souligné que le pouvoir en France après les élections sera probablement basé sur des compromis.

Il est à noter que l’interview complète est disponible sur 1inTV.

By Raffy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :