Déclaration du Comité central de l’ARF d’Amérique occidentale

 Nos ennemis continueront à mettre en œuvre leurs conspirations, et nos soi-disant alliés ne recourront à des mesures pratiques que lorsque leurs intérêts l’exigeront.

 Les attaques de l’Azerbaïdjan sur le territoire souverain de l’Arménie afin de confisquer les terres arméniennes confirment une fois de plus que nos ennemis utilisent toutes les opportunités pour mettre en œuvre leur programme agressif contre les Arméniens et notre patrie.

 L’attaque de cette semaine contre les positions militaires et civiles de Gegharkunik, Syunik et Vayots Dzor a de nouveau causé de lourdes pertes humaines, tuant au moins 135 soldats et en blessant des dizaines d’autres, en plus de provoquer le déplacement de milliers de citoyens.

 Nous nous inclinons devant nos soldats héroïques qui sont morts pendant la défense de la patrie et nous promettons d’indemniser intégralement les personnes qui ont été lésées par cette dernière violation des lois internationales.  Nous continuerons à défendre le droit de souveraineté de l’Arménie et de l’Artsakh et l’inviolabilité de leurs frontières.

 Après les dernières violences, nous avons assisté à des réactions plus acceptables de la part de la communauté internationale et du Conseil de sécurité de l’ONU, où la vigilance accrue était évidente, en particulier lorsqu’elle était combinée aux attitudes passionnées qui ont suivi les attaques précédentes.

 En tant qu’Américains, nous nous attendons à des mesures plus fortes et plus drastiques de la part de Washington pour arrêter les approches brutales et agressives de l’Azerbaïdjan, au moins en mettant fin aux décennies de soutien militaire qu’il a fourni au régime criminel du Pakistan.  A cette fin, nous appellerons également l’administration Biden à mettre en œuvre les conditions supplémentaires de l’article n° 907 interdisant les exportations militaires vers l’Azerbaïdjan, afin que l’aide américaine ne soit pas utilisée contre l’Artsakh et l’Arménie.

 L’énorme disparité entre les ressources militaires et économiques de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan est une réalité évidente.  De plus, au cours des 30 dernières années et surtout après la guerre de 44 jours, il est devenu clair que les accords de cessez-le-feu n’ont aucun sens pour nos ennemis, l’Azerbaïdjan et la Turquie.

 Dans le passé, nous avons exprimé notre vive protestation et notre colère et condamné les mesures prises par le gouvernement arménien et même exigé sa démission.  Le temps est venu pour le gouvernement arménien d’arrêter de diriger le pays en fonction des intérêts du parti et de se comporter comme un gouvernement de guerre, afin qu’il puisse étendre ses capacités et les efforts de tous les Arméniens, en particulier de la diaspora, et les utiliser pour le but de contenir l’ennemi.

 Nous avons appelé toutes les forces politiques de l’Arménie et de la diaspora à s’unir afin de remplir notre mission sacrée de préserver, protéger et renforcer notre patrie, ainsi que de garantir la sécurité du peuple arménien et de l’Artsakh.

 Nos ennemis continueront à mettre en œuvre leurs conspirations, et nos soi-disant alliés ne recourront à des mesures pratiques que lorsque leurs intérêts l’exigeront.

 Nous, en tant que nation, sommes obligés de combattre et de défendre notre patrie.  Face à ces défis et obstacles difficiles, nous restons fidèles à notre dévouement à la défense de la patrie et à notre promesse de fournir le maximum d’investissements à cette fin.

 COMITÉ CENTRAL ARF AMÉRIQUE OCCIDENTALE

16 septembre 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :