La poursuite pénale du président d’Artsakh Arayik Harutyunyan par les forces de l’ordre azerbaïdjanaises n’a aucun fondement juridique international, a déclaré aujourd’hui le ministre de la Justice Karen Andreasyan aux journalistes.

« Toute personne raisonnable comprend que cette affaire pénale ne peut avoir aucune base juridique internationale. Le peuple d’Artsakh a organisé l’autodéfense pendant la guerre déclenchée par l’Azerbaïdjan. Il est illogique d’engager des poursuites judiciaires pour légitime défense », a déclaré Andreasyan.

Ces commentaires interviennent après que Nemat Avazov, chef du département des enquêtes du bureau du procureur général d’Azerbaïdjan, a déclaré que les forces de l’ordre azerbaïdjanaises « arrêteraient » le président d’Artsakh Arayik Harutyunyan. Selon des sources azerbaïdjanaises, le bureau du procureur de Bakou accuse Harutyunyan d’« attaque au missile sur Ganja ».

voir à ce sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :