La France prend des mesures de sécurité avant le match OM-Karabagh FC qui se tiendra à Marseille le 17 février

« Toutes les mesures de sécurité ont été prises en compte tant à l’entrée qu’à la sortie du stade », a déclaré l’ambassadeur de France en Azerbaïdjan, Zacharie Gross, cité par les médias azerbaïdjanais, ajoutant que tout était mis en œuvre pour que le match se déroule dans des conditions sûres.

Le match OM-Karabagh était menacé de délocalisation, alors que les joueurs azerbaïdjanais sont vaccinés avec Spoutnik V, Sinovac ou Sinopharm, lesquels ne sont pas reconnus sur le territoire français. Ils ne répondaient en effet pas aux exigences du pass vaccinal et la rencontre ne pouvait se jouer en France.

Si tout était resté en l’état, la réglementation de l’UEFA aurait imposé que l’OM « accueille » son adversaire dans un autre pays. Mais le gouvernement français a décidé de faire une exception et le match se tiendra bien au stade Orange Vélodrome. Les joueurs de Karabagh devront en revanche présenter un test négatif, 24 heures avant le match.

Auparavant, la Fédération de football d’Azerbaïdjan avait fait part à l’UEFA de ses inquiétudes concernant « d’éventuelles provocations par des Franco-Arméniens » lors d’un match dans une ville à forte population arménienne.

Le Qarabağ Futbol Klubu, plus couramment abrégé en Qarabağ FK, est un club azerbaïdjanais de football fondé en 1951 originellement basé dans la ville d’Agdam.

Pour rappel, la rencontre se dispute dans le cadre des barrages de la Ligue Europa Conférence.

– Source: Topmercato.com –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :