La centrale électrique n° 2 de la centrale nucléaire arménienne (ANPP) a cessé de fonctionner le 16 avril à 00h30 pour une période de 73 jours de réparations préventives annuelles, selon la centrale nucléaire arménienne.

Les réacteurs, les principales pompes de circulation, les générateurs de vapeur et les turbogénérateurs seront réparés. La modernisation du refroidissement d’urgence de la zone active, de l’alimentation électrique fiable, des systèmes de gicleurs, ainsi que des systèmes auxiliaires de l’installation des turbines sera poursuivie.

Aux côtés des employés des principales usines de production de l’ANPP, des spécialistes de la Fédération de Russie, de la Croatie, de la Slovaquie, de la République tchèque et d’autres pays possédant une riche expérience dans la réparation des systèmes et équipements des centrales nucléaires seront impliqués dans les travaux prévus.

Les spécialistes du Comité de réglementation de la sûreté nucléaire de la RA ont également un rôle particulier dans le processus.

La mise en service de l’unité ANPP 2 est prévue pour le 28 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :