Masdar a signé un accord avec le gouvernement de la République d’Arménie pour développer une centrale solaire photovoltaïque (PV) de 200 mégawatts (MW). Le projet Ayg-1 sera la plus grande centrale solaire à grande échelle d’Arménie. 

L’accord de soutien gouvernemental (GSA) a été signé par Son Excellence Gnel Sanosyan, ministre de l’Administration territoriale et de l’Infrastructure de la République d’Arménie, et Mohamed Jameel Al Ramahi, directeur général de Masdar, lors d’une cérémonie aujourd’hui à Yeravan, la capitale du pays.  

Gnel Sanosyan, ministre de l’Administration territoriale et de l’Infrastructure de la République d’Arménie, a déclaré : « L’augmentation progressive des sources d’énergie renouvelables dans le système énergétique de notre pays est l’une des priorités fixées par le gouvernement arménien. Nous considérons cette coopération avec Masdar comme une étape importante vers cet objectif, ainsi que vers l’approbation du potentiel d’investissement de l’Arménie. Le projet de centrale solaire industrielle Ayg-1 de 200 MW est une étape importante sur cette route. Nous espérons que la signature de ce document marquera le début d’une coopération fructueuse et durable sur ce sujet et pour de nouveaux projets à venir.  

Le projet Ayg-1 sera développé sur une base de conception, de financement, de construction, de propriété et d’exploitation et la société de projet sera détenue à 85 % par Masdar, avec le Fonds d’intérêt national arménien (ANIF), un véhicule d’investissement appartenant au gouvernement, détenir 15 pour cent. 

En juillet, le gouvernement arménien a annoncé que Masdar était retenu pour le projet, ayant soumis un tarif de 0,0290 $ US par kilowattheure (kWh) dans le cadre d’un processus concurrentiel.  

SE Ahlam Rashid Ahmed AlAbd AlSalami, chargé d’affaires de l’ambassade des Émirats arabes unis, a déclaré : « Cet accord renforcera les liens déjà puissants qui existent entre les Émirats arabes unis et la République d’Arménie. Les Émirats arabes unis et l’Arménie sont unis dans notre engagement à prendre des mesures positives contre le changement climatique, tout en créant de plus grandes opportunités économiques et ce projet marque une étape clé dans le parcours de l’énergie propre de l’Arménie et nos espoirs que ce projet soit un succès exemplaire pour attirer des opportunités pour l’Arménie des Émirats arabes unis. 

David Papazian, PDG de l’ANIF, a déclaré : « Nous sommes heureux d’accueillir Masdar dans le cheminement de l’Arménie vers la décarbonisation de l’approvisionnement énergétique du pays. Ayg-1 est une étape ambitieuse vers la réalisation de cet objectif, et l’expertise et l’expérience de Masdar dans le domaine sont la clé du succès du projet. Ayg-1 est en passe de devenir un projet d’investissement très visible, bénéficiant au pays, à ses citoyens et à ses investisseurs, tout en s’engageant à respecter les normes de durabilité les plus élevées de l’industrie. 

Mohamed Jameel Al Ramahi, PDG de Masdar, a déclaré : « Cet accord marque une étape importante sur le chemin de l’énergie propre de l’Arménie, et le développement de ce projet soutiendra le développement économique durable de la nation. Nous sommes impatients de travailler avec le Fonds d’intérêt national arménien sur de nouvelles opportunités dans ce domaine et de tirer parti de l’expérience que nous avons acquise en tant que leader mondial des projets d’énergie renouvelable pour soutenir la diversification du bouquet énergétique de l’Arménie.  » 

L’usine Ayg-1 sera située entre les communautés de Talin et Dashtadem en Arménie, dans une zone où le rayonnement solaire est élevé et où les terres sont inutilisables à des fins agricoles. L’usine s’étendra sur plus de 500 hectares et créera de nombreux emplois directs et indirects. 

L’Arménie cherche à augmenter la part des énergies renouvelables dans son bouquet énergétique et à réduire sa dépendance vis-à-vis du pétrole et du gaz importés. Le pays dispose également d’un important potentiel en énergie solaire, avec un flux annuel moyen d’énergie solaire par mètre carré de surface horizontale d’environ 1 720 kWh, contre 1 000 kWh en moyenne européenne.      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :