Aujourd’hui, l’Église apostolique arménienne célèbre la fête de la Sainte Résurrection de Jésus-Christ (Pâques). Pâques n’a pas de réservation de calendrier spécifique, elle est mobile. Chaque année, le jour de la fête change. L’Église apostolique arménienne célèbre Pâques le dimanche de la première pleine lune suivant l’équinoxe de printemps. Pâques est précédée de la Semaine Sainte.

« Puisse cette fête du réveil printanier accorder à nos compatriotes, les Arméniens du monde entier, la prospérité, l’optimisme, la prospérité, ainsi qu’une sagesse inépuisable, une détermination inébranlable à surmonter les difficultés et les défis existants. Je nous souhaite à tous de nouvelles réalisations.  » Président Vahagn Khatchatourian l’a mentionné dans ses félicitations.

Dans son message, le Catholicos de tous les Arméniens Karekin II a parlé de la paix. « Prions pour que l’esprit de compréhension mutuelle et de solidarité se renforce parmi les peuples, pour que la paix règne partout dans le monde, en particulier ces jours-ci, dans la vie des peuples frères de la Fédération de Russie et de l’Ukraine. »

Karekin II s’est dit préoccupé par la situation en Artsakh aujourd’hui. « Aujourd’hui, nous sommes tous préoccupés par les problèmes de sécurité de notre pays, notre statut d’État, les défis extérieurs, les préoccupations et les tensions politiques internes et internes. Nous sommes préoccupés par la situation difficile de notre relique sacrée de notre patrie, l’Artsakh, contre laquelle les provocations et les empiètements se poursuivent. »

Il s’est dit confiant que le peuple d’Artsakh ne sera pas déprimé face aux difficultés, que « l’humanité et la justice doivent prévaloir, que  » le beau matin de la reconnaissance du droit de l’Artsakh à vivre librement et indépendamment doit se lever. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :