La fermeture du corridor de Lachin a de graves implications humanitaires et retarde le processus de paix. Nous appelons le gouvernement azerbaïdjanais à rétablir la libre circulation dans le couloir. La voie à suivre passe par les négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :