par Laurence Faure

© Clemente Ruiz – DR


Incroyable. Alors que « Hypnotize », son cinquième et dernier album en date, remonte à 15 ans, SYSTEM OF A DOWN vient de sortir deux nouvelles chansons. Malheureusement, ce ne sont pas les planètes qui sont enfin alignées, mais la situation dramatique en Arménie qui a poussé les quatre hommes à mettre de côté leurs différends pour enregistrer « Protect The Land » et « Genocidal Humanoidz ».

Depuis fin septembre, un conflit meurtrier déchire en effet le Haut-Karabakh, que les Arméniens appellent Atsakh. Soutenu par la Turquie, l’Azerbaïdjan a lancé une offensive militaire contre cette province indépendantiste et depuis, malgré une trêve négociée, la guerre fait rage et les civils tombent par centaines. Dans les années 1990, un premier conflit avait déjà fait 30 000 victimes quand la province avait réclamé – et obtenu de haute lutte – son indépendance.
Dans le monde entier, des Arméniens – dont nos quatre hommes – appellent la communauté internationale à réagir pour éviter de nouveaux carnages. Et, peut-être, un nouveau génocide, comme celui perpétré par la Turquie entre 1915 et 1918, qui avait vu l’extermination des deux tiers de la population. Un sujet qui touche les quatre hommes au point qu’ils ont coproduit avec Carla Garapedian Screamers, un documentaire sorti en 2006 qui y était consacré.​

Dans un communiqué de presse, Serj TankianDaron MalakianShavo Odadjian et John Dolmayan, qui expliquent la situation, demandent à leurs fans de télécharger les deux chansons et de faire un don, aussi petit soit-il, afin d’aider la population qui vit sous les bombes. C’est le batteur qui, début octobre, a contacté les trois autres musiciens, comme il l’a expliqué dans une interview donnée à RollingStone.com« Indépendamment de vos sentiments envers chacun et du passé, nous devons mettre de côtés nos différends pour aller en studio et composer une chanson pour notre peuple, de façon à attirer l’attention sur ce qui se passe en Arménie et à galvaniser les forces du bien dans le monde. Et ils m’ont répondu de façon très positive. »
« Je ne le fais pas pour moi en tant qu’artiste ou pour SYSTEM OF A DOWN, ou pour aucun des autres musiciens du groupe, a déclaré Serj Tankian, le chanteur. Ce n’est ni une décision créative, ni une décision de business. C’est une décision d’activisme et cela prend le pas sur tout le reste. »

Les deux morceaux ont été composés par Daron Malakian, le prolifique guitariste/chanteur. « Protect The Land » était l’ébauche d’un titre pour SCARS ON BROADWAY, son projet solo, composé il y a un an et demi, tandis que « Genocidal Humanoidz », qu’il a signé aussi, a été joué – sans Tankian – en répétition par les trois musiciens qui espéraient pouvoir sortir un sixième SOAD. Si ce n’est que les différends créatifs et financiers avec le chanteur les ont contraints à remiser leurs idées au placard.
« Il y a peu de gros groupes de rock arméniens qui vont faire ça, commente Malakian. C’est pour nous un devoir. Nous nous sommes retrouvés parce que notre pays a besoin de nous, pas nécessairement parce que nous mourrons d’envie d’enregistrer une chanson de SYSTEM OF A DOWN. »

Pour découvrir et télécharger « Protect The Land » et « Genocidal Humanoidz », rendez-vous sur le Bandcamp de SYSTEM OF A DOWN. Chaque titre est disponible au téléchargement moyennant un minimum de 2 dollars (environ 1,69 euro). L’intégralité des bénéfices sera reversée à l’Armenia Fund Inc.
 

https://www.youtube.com/embed/XqmknZNg1yw

https://www.youtube.com/embed/_74nVpLVn9Q​
 

https://www.facebook.com/v8.0/plugins/post.php?app_id=&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df212f64d8ea749e%26domain%3Dhardforce.com%26is_canvas%3Dfalse%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fhardforce.com%252Ff34cea9964a5c5a%26relation%3Dparent.parent&container_width=330&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsystemofadown%2Fposts%2F10158117604524032&locale=fr_FR&sdk=joey&show_text=true

Blogger : Laurence Faure

Au sujet de l’auteur

Laurence Faure

Le hard rock, Laurence est tombée dedans il y a déjà pas mal d’années. Mais partant du principe que «Si c’est trop fort, c’est que t’es trop vieux» et qu’elle écoute toujours la musique sur 11, elle pense être la preuve vivante que le metal à haute dose est une véritable fontaine de jouvence. Ou alors elle est sourde, mais laissez-la rêver… Après avoir “religieusement” lu la presse française de la grande époque, Laurence rejoint Hard Rock Magazine en tant que journaliste et secrétaire de rédaction, avant d’en devenir brièvement rédac’ chef. Débarquée et résolue à changer de milieu, LF œuvre désormais dans la presse spécialisée (sports mécaniques), mais comme il n’y a vraiment que le metal qui fait battre son petit cœur, quand HARD FORCE lui a proposé de rejoindre le team fin 2013, elle est arrivée “fast as a shark”.

https://hardforce.com/actu/34521/system-of-a-down-nouvelles-chansons-armenie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :