Հունան Թադեւոսյան | Առավոտ - Լուրեր Հայաստանից
Hunan Tadevosyan

Les opérations de recherche des victimes de la guerre de l’Artsakh de 2020 sont arrêtées depuis le 18 octobre, a rapporté l’attaché de presse du Service d’État des situations d’urgence du ministère de l’Intérieur de l’Artsakh, Hunan Tadevosyan. 

« Le 13 novembre 2020, le processus de recherche et d’échange des corps a commencé à Shushi conformément à l’accord conclu avec le commandement de la mission russe de maintien de la paix, la mission du CICR et la partie azerbaïdjanaise, et avec la participation de l’État. Service d’urgence.

Ce jour-là, les Arméniens et les Azerbaïdjanais se sont rencontrés pour la première fois et ont négocié le changement des corps des militaires tués. Les travaux ont été coordonnés sur place par l’ancien chef du Service d’État, le général de division Karen Sargsyan (actuellement ministre de l’Intérieur de l’Artsakh) et son adjoint le colonel Mekhak Arzumanyan (actuel chef du Service d’urgence de l’État) », a écrit Tadevosyan. 

Selon ses propres termes, au cours de l’année écoulée, à la suite d’opérations de recherche et de sauvetage et d’échanges de corps avec l’Azerbaïdjan, 1 697 corps ont été récupérés dans les anciennes zones de combat. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :