Le président américain Joe Biden a publié un décret interdisant la propriété de certains individus et interdisant certaines transactions dans le cadre de la reconnaissance par le président russe de l’indépendance des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Louhansk (RPDC, NKR). Le décret a été publié sur le site Internet de la Maison Blanche.

« La reconnaissance par la Fédération de Russie de la soi-disant République populaire de Donetsk (RPDC) ou République populaire de Lougansk (NKR), qui sont des régions de l’Ukraine, contredit les obligations de la Russie en vertu des accords de Minsk et menace davantage la paix, la stabilité, la souveraineté et la souveraineté territoriale de l’Ukraine. « Ainsi, cela représente une menace extraordinaire et extraordinaire pour la sécurité nationale et la politique étrangère des États-Unis », indique le décret.

Le décret interdit les investissements en RPDC et en NKR, ainsi que l’importation de tout bien, service ou technologie de ces régions vers les États-Unis. En outre, ce décret permet d’imposer des sanctions à toute personne qui décide d’agir dans les républiques autoproclamées.

Tous les biens et parties de biens qui se trouvent aux États-Unis ou qui apparaîtront plus tard aux États-Unis appartenant à des personnes affiliées à la RPDC et à la NKR seront bloqués. Après s’être adressé aux Russes, le président russe Vladimir Poutine a signé dans la soirée du 21 février un décret reconnaissant l’indépendance des Républiques populaires de Donetsk et Lougansk (RPDC, RNK), ainsi qu’un accord d’amitié et d’assistance mutuelle avec la RPDC et la RNK. Les deux chambres du parlement russe devraient ratifier la décision du président russe lors de la séance du 22 février, a rapporté Interfax.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :