par Harut Sassounian dans The California Courier le 18 octobre 2021

(photo : Todd Gloria, Maire de San Diego, qui avait défrayé la chronique en validant par erreur une commémoration à la demande d’un lobbying pressant des azéris)

Le gouvernement azéri ne semble pas comprendre qu’on ne peut pas toujours obtenir ce que l’on veut en soudoyant et en payant des politiciens. Il y a une limite à ce que l’argent peut acheter. Parfois, la vérité compte davantage.

C’est une leçon importante que les dirigeants azéris n’ont pas apprise. Ils ont gaspillé des dizaines de millions de dollars en payant des sociétés de lobbying et des politiciens corrompus. Un exemple d’une telle vacuité réside dans l’obsession azérie d’essayer d’exploiter l’incident controversé du meurtre de quelques centaines d’Azéris dans la ville de Khojalu pendant la guerre d’Artsakh de 1992.

Il existe différentes versions de ce qui s’est exactement passé à Khodjaly. Néanmoins, l’Azerbaïdjan s’est donné beaucoup de mal pour faussement convaincre le monde que les Arméniens ont commis un « génocide » à Khojaly !

L’approche azérie habituelle aux États-Unis et dans le monde consiste à soudoyer des politiciens pour qu’ils publient des proclamations pour commémorer l’anniversaire des meurtres de Khodjaly. Ayaz Mutalibov, le premier président de l’Azerbaïdjan, a déclaré à la journaliste tchèque Dana Mazalova dans une interview accordée en 1992 que ses opposants politiques azéris avaient exploité cet incident pour le renverser du pouvoir.

Il a déclaré que les combattants arméniens avaient exhorté les populations azéries de Khodjalu à fuir par un passage laissé ouvert, mais le Front national azerbaïdjanais a entravé leur exode.

Les pétrodollars azerbaïdjanais ont réussi à amener 23 États américains à commémorer les morts de Khojaly comme un « massacre ». Ceci dit, malgré les efforts de lobbying persistants de l’Azerbaïdjan, aucun de ces États n’a accepté le terme azerbaïdjanais de « génocide » pour décrire la mort de quelques centaines d’Azéris à Khojaly.

L’Azerbaïdjan a également utilisé ses fonds pour obtenir la reconnaissance de ces tueries par les parlements de pays comme le Pérou, le Panama, le Honduras, la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie, Djibouti et le Paraguay.

En outre, les commissions des relations étrangères de sept parlements : Turquie, Pakistan, Mexique, Colombie, République tchèque, Soudan et Guatemala ont commémoré les meurtres de Khodjalu. L’Azerbaïdjan a utilisé ces résolutions commémoratives pour ternir la réputation de l’Arménie et contrer la reconnaissance du génocide arménien par plus de 30 pays et 49 États américains.

Alors que parfois l’argent peut vous procurer ce que vous voulez, il peut à d’autres moments vous mettre dans l’embarras lorsque ceux qui avaient commémoré plus tôt Khodjalu, émettent une rétractation, s’excusent et annulent leur reconnaissance lorsqu’ils se rendent compte qu’ils ont été dupés.

Le dernier exemple embarrassant est ce qui s’est passé à San Diego, la deuxième plus grande ville de Californie. Les médias azéris et le consul général d’Azerbaïdjan à Los Angeles, Nasimi Aghayev, ont annoncé avec orgueil le 14 octobre que le maire de San Diego, Todd Gloria, avait publié une proclamation désignant le 18 octobre 2021 comme « le jour de la restauration de l’indépendance de l’Azerbaïdjan ».

Le consul général de l’Azerbaïdjan en Californie : Nasimi Aghayev

La proclamation a faussement affirmé que « l’Azerbaïdjan est internationalement considéré comme un modèle réussi pour la coexistence pacifique et harmonieuse des musulmans, des chrétiens et des juifs ». Le consul général Aghayev a rappelé à tous que 2021 « marque le 10e anniversaire du partenariat Bakou-San Diego ».

Aghayev a également noté que « pour la première fois depuis 1991, le peuple azerbaïdjanais célébrera cette date en tant que peuple victorieux qui a restauré l’intégrité territoriale de son pays ».

Cependant, l’excitation du consul général n’a duré qu’une journée. Le 15 octobre, le Comité national arménien – Région occidentale a publié un communiqué de presse exhortant le maire de San Diego à annuler sa proclamation qui « blanchissait les violations des droits humains en Azerbaïdjan ». Le même jour, le maire de San Diego a annulé sa précédente proclamation pro-azerbaïdjanaise. Le maire a écrit :

« C’est avec regret que je partage cette proclamation qui a été publiée par oubli et aurait dû être examinée plus en profondeur par le personnel car elle ne tenait pas compte des relations, de l’histoire et des événements actuels entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

Plus important encore, il a déclaré :

« alors que la ville de San Diego a publié des proclamations pour le jour de l’indépendance de l’Azerbaïdjan et des occasions similaires dans les administrations précédentes, mon bureau n’acceptera plus ces demandes. À cette fin, C’est la fin du « partenariat Bakou-San Diego ». Sans surprise, le consul général d’Azerbaïdjan est devenu une souris depuis que le maire a annulé sa proclamation.

Il n’a pas prononcé un seul mot ! La chaîne des proclamations pro-azerbaïdjanaises annulées ne s’arrête pas à San Diego. Le 26 février 2021, le maire de Boston, Martin Walsh, a publié une proclamation pour commémorer le « Khojali Day ». Cependant, le 10 mars 2021, le maire s’est renversé et a écrit :

« Je voudrais présenter mes excuses à la communauté arméno-américaine…Suite à des conversations avec des dirigeants de la communauté arméno-américaine, nous nous rendons compte que cette proclamation a été blessante pour beaucoup d’entre vous…. J’ai décidé d’annuler cette proclamation.

Le maire Walsh, aujourd’hui secrétaire américain au Travail, a fait l’éloge de la communauté arménienne locale et a fait référence à la commémoration du génocide arménien.

Ce qui a commencé comme un effort de propagande azéri s’est soldé par une grande victoire en relations publiques pour l’Arménie et les Arméniens.

Le même scénario s’est répété à Portland, Maine. Le maire Kathleen Snyder a initialement publié une proclamation le 17 février 2021 pour commémorer le « Jour du souvenir de Khojaly ».

Cependant, le 1er avril 2021, le maire a écrit :

« J’ai décidé d’annuler la proclamation du maire. » Elle a ajouté : « Je m’excuse une fois de plus pour la douleur et le mal que la publication de cette proclamation a causés…. »

De même, la ville de Torrance, en Californie, a publié une proclamation le 15 octobre 2021 pour célébrer la « Journée de l’Azerbaïdjan ». C’est une copie conforme de la proclamation émise par San Diego. Plus tard dans la journée, le maire de Torrance, Patrick Furey, a déclaré que la ville « avait émis une proclamation par erreur. À plusieurs reprises, la ville a proclamé la Journée nationale de l’Azerbaïdjan dans la ville de Torrance à la date d’entrée en vigueur.

À la lumière des récents événements dans la région associée, la ville a respectueusement demandé au consulat général d’Azerbaïdjan à Los Angeles de retirer la proclamation de tous les médias. Néanmoins, les proclamations annulées de San Diego et Torrance sont toujours sur la page Facebook du consul général Aghayev.

C’est encore un autre exemple de l’échec des efforts de propagande du consul général d’Azerbaïdjan. Les Arméniens de Californie ont de la chance que l’Azerbaïdjan ait envoyé un consul général aussi incompétent à Los Angeles. Personne ne devrait être surpris s’il est rappelé peu après à Bakou.

Il existe de nombreux autres exemples de tentatives ratées de propagande azérie. Le 25 février 2021, le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, a publié une proclamation sur la « Journée de l’Azerbaïdjan », mais a refusé d’inclure une référence à « Khojaly ».

Néanmoins, les médias azéris ont faussement rapporté que le gouverneur avait signé une proclamation pour commémorer « le génocide de Khojaly ».

Plutôt que d’essayer de défaire les proclamations faussement émises à la demande des lobbyistes azerbaïdjanais, la communauté arméno-américaine devrait prendre des mesures préventives pour que les fausses déclarations pro-azerbaïdjanaises ne voient jamais le jour en premier lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :