La question de la réexploitation de l’aéroport de Stepanakert est débattue depuis de nombreuses années dans le cadre des coprésidents du groupe de Minsk, mais l’Azerbaïdjan a toujours fait preuve d’un comportement destructeur, menaçant même de détruire des avions civils.

Le ministre d’Etat de l’Artsakh, Artak Beglaryan, a déclaré à l’agence de presse russe « Regnum », évoquant la question de la remise en état opérationnel de l’aéroport de Stepanakert.

« Après la guerre et le déploiement des troupes de maintien de la paix russes, nous espérions que l’aéroport commencerait à fonctionner, mais encore une fois, l’Azerbaïdjan fait de son mieux pour « interrompre » le programme. En général, cela s’inscrit dans le cadre de cette politique des autorités azerbaïdjanaises, qui cherche à isoler le peuple d’Artsakh du monde extérieur, ce qui va à l’encontre des normes du droit international et du monde civilisé », a-t-il déclaré.

Cependant, il a exprimé l’espoir qu’en raison du rôle actif et constructif de la Russie, il sera possible de rouvrir l’aéroport de Stepanakert dans un avenir proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :