La politique de dépenses de l’État vise à stimuler la croissance économique.

« Dans l’ensemble, on peut dire que le programme budgétaire de l’Etat pour 2022 est assez ambitieux (…) et implique une accélération significative de la croissance et du potentiel économiques », a conclu Nerses Yeritsyan, vice-président de la Banque centrale de la République d’Arménie, lors de la discussion du projet de loi sur le budget de l’État de la République d’Arménie pour 2022 lors des séances conjointes des commissions permanentes de l’Assemblée Nationale.

Le projet prévoit un taux de croissance économique de 7% pour 2022. Le vice-président de la Banque centrale a noté que la forte croissance économique prévue pour 2022 repose sur des investissements publics à grande échelle dans les infrastructures, le développement du capital humain, ainsi que des mesures visant à promouvoir les secteurs exportables de l’économie, ce qui augmentera la compétitivité du pays. et la productivité globale.

« En 2022, la reprise rapide de la demande brute se poursuivra, en raison de la croissance de la demande intérieure et extérieure. Dans le même temps, contrairement à 2021, la croissance de la demande intérieure sera conditionnée à une forte croissance des investissements publics et privés dans le cadre de la politique de promotion des investissements du gouvernement. 

« La politique des dépenses publiques en 2022 visera à stimuler la croissance économique, en ciblant une augmentation significative de la part des investissements de l’État, une gestion efficace des dépenses, tout en respectant les règles budgétaires établies », a déclaré Yeritsyan.

Le projet de budget de l’État pour 2022 prévoit un certain nombre de mesures sociales, éducatives et infrastructurelles prioritaires l’année prochaine. Parmi les grandes lignes du projet, on dénombre :

– La Mise en œuvre de nouveaux programmes de construction de réservoirs. En conséquence, nous aurons des ressources en eau supplémentaires, un système efficace de gestion des flux d’eau. 15 nouveaux réservoirs seront construits dans l’année.

– des Travaux de réfection du réseau routier intermédiaire, républicain – local, amélioration continue de la qualité, grâce à quoi nous aurons environ 500 km de routes réparées, dont 420 km seront révisés, 80 km seront réparés en moyenne,

– De meilleurs incitations à la natalité

– Augmentations de la pension minimale des prestations sociales, à la suite desquelles il est prévu d’augmenter les prestations de plus de 12200 retraités actifs, environ 5200 retraités militaires, assurant un niveau supérieur au seuil de pauvreté extrême.

– Augmentation significative du financement public de la science, qui visera à augmenter les salaires des chercheurs, ainsi que le développement des infrastructures scientifiques,

– Réalisation de travaux de construction et de conception dans les écoles, les gymnases, y compris la construction de bâtiments modulaires de lycées avec un petit nombre d’enfants,

– Dans le cadre des mesures de la stratégie anti-corruption, la construction des bâtiments judiciaires du Comité anti-corruption, ainsi que les réparations majeures des établissements pénitentiaires.

– L’introduction prochaine du service de patrouille sur l’ensemble du territoire de la République d’Arménie, en maintenant l’ordre réformé et les approches de sélection et d’éducation du personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :