La visite du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine en Arménie le 22 novembre prochain n’est pas planifiée par hasard, il compte bien envoyé un message clair aux Arméniens afin qu’ils renoncent à leurs droits, à la démocratie et à la souveraineté.

Pour mémoire, le Président Américain Woodrow Wilson signe la décision arbitrale du 22 novembre 1920 sur le tracé de la frontière entre la Turquie et l’Arménie.
Une décision historique qui reconnaît la République démocratique d’Arménie. Le même jour, Vladimir Lénine ordonna à la 11ème armée de conquérir la République démocratique d’Arménie.

Poutine sera en visite l’Arménie le 22 novembre 2022, ce n’est pas un signe d’espoir mais une provocation.
Mobilisez-vous.

Jacques Raffy Papazian, secrétaire général du Mouvement Arménien

La Sentence Arbitrale du 28e Président des Etats-Unis d’Amérique Woodrow Wilson (22 novembre 1920) dont le titre complet est – “Décision du Président des Etats-Unis d’Amérique Woodrow Wilson établissant une frontière d’Etat entre la Turquie et l’Arménie, d’une ouverture sur la mer des frontières de l’Arménie et la démilitarisation des territoires turcs longeant la frontière arménienne”.
Ces décisions ont été adoptées lors de la Conférence de Paix de Paris (1919-1920) –mais non appliquées. Précisons que si on applique les décisions de la Conférence de Paix de Paris concernant la Question Arménienne de façon définitive et juste, il sera possible de réguler la Question de l’Artsakh et des arméniens de l’Artsakh d’une manière effective et équitable, y compris également le tracé des frontières entre l’Etat Arménie et la République Azerbaïdjan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :