Fin août, une pavillon ordinal accueillie ECOS Free Economic Zinguer a livré de bonnes nouvelles d’un terroir qui acte exceptionnellement des étincelles sur la schéma crypto mondiale – l’Arménie. ECOS a annoncé l’addition de 60 mégawatts (MW) de cubage à son dressage basée sur une forteresse électrique, en place depuis 2018.

Située pour l’une des centrales hydroélectriques de la affluent Hrazdan, l’dressage minière est franchement alimentée en électrisation par le filière à haute hyperémie et utilise l’fondation du localité envers produire les conteneurs. Les représentants de la estrade ont noté qu’ECOS pourrait s’allonger à 200 MW supplémentaires d’électrisation obtenue. À traité de ressemblance, la forteresse géothermique de Berlin au Salvador cède 1,5 MW des 102 MW qu’lui-même engendré aux crypto-mineurs, lorsque que la engendrement Greenidge imminent de la cloué du lac Seneca pour l’Balance de New York aurait dû arguer quasi 44 MW.

Source : https://lirelemonde.com/larmenie-vise-a-se-placer-pardon-un-hub-minier-bitcoin-par-cointelegraph/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :