Le Haut-Commissaire arménien aux affaires de la diaspora, Zareh Sinanyan, a rencontré l’Ambassadrice de la République française, Mme Anne Louyot, dans le cadre de la préparation de sa visite auprès de la communauté arménienne en France. La visite, la première de M. Sinanyan en sa qualité actuelle, aura lieu du 8 au 19 février.

Le Haut-Commissaire participera au dîner annuel du Comité de coordination des organisations arméniennes en France (CCAF). Ensuite, il rencontrera des représentants d’organisations et d’institutions arméniennes, visitera des églises communautaires, des écoles et des centres culturels, ainsi qu’un certain nombre de dirigeants politiques aux niveaux national et local.

M. Sinanyan a témoigné à l’ambassadeur du rôle unique que cette communauté a joué dans le contexte de la diaspora et son soutien indéfectible au peuple et à l’État d’Arménie en ces temps difficiles. Il a communiqué sa compréhension des racines profondes que cette communauté a dans la République française. 

Il a expliqué que son premier objectif, en se rendant en France, était de partager ses politiques et programmes existants avec les Arméniens de France – des programmes tels que iGorts, le Centre de rapatriement et d’intégration, le Programme des ambassadeurs de la jeunesse de la diaspora, et d’autres – et d’encourager les Arméniens français à participer activement. 

Son deuxième objectif est d’évoquer les étapes de l’approfondissement de cette coopération et de l’implication des Franco-Arméniens en Arménie.

L’ambassadrice a exprimé son vif intérêt pour cette initiative et a souligné le rôle crucial que jouent les amis de l’Arménie au sein de la société civile française dans le renforcement des relations entre nos deux pays, notamment dans les domaines économique, culturel et humanitaire. 

L’ambassadeur et le haut-commissaire ont convenu de se revoir à l’issue de la visite de M. Sinanyan en France afin d’avoir un échange sur d’éventuelles synergies entre le haut-commissaire aux affaires de la diaspora et l’ambassade de France au profit des relations bilatérales franco-arméniennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :