« La visite du ministre indien des Affaires étrangères Subrahmanyam Jayshankar en Arménie témoigne de l’expansion et de l’approfondissement constants des relations entre les deux pays et peuples », a déclaré aujourd’hui le ministre arménien des Affaires étrangères Ararat Mirzoyan lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue indien à Erevan. 

Selon les mots de Mirzoyan, l’Inde est l’un des partenaires clés de l’Arménie et le développement de la coopération avec elle fait partie des priorités de la politique étrangère de l’Arménie.

Il s’est déclaré satisfait des accords conclus, réaffirmant la volonté de l’Arménie de prendre des mesures concrètes pour les mettre en œuvre dans les plus brefs délais.

« Notre coopération au sein des organisations internationales continuera également à s’approfondir et le soutien mutuel sera renforcé. Nous félicitons l’Inde pour sa présidence efficace du Conseil de sécurité de l’ONU », a déclaré le FM, réitérant son soutien à l’Inde dans la question de devenir membre permanent. du Conseil de sécurité de l’ONU.

L’Inde, en tant que plus grande démocratie du monde, économie majeure et en développement rapide, ainsi qu’un pays épris de paix, peut contribuer à la stabilité, au développement et à la paix dans le Caucase du Sud, a déclaré Mirzoyan.

« Nous apprécions hautement la position de principe de l’Inde et son soutien continu à un règlement pacifique et global du conflit du Haut-Karabakh sous les auspices des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE. L’Arménie a déclaré à maintes reprises que le recours à la force ne peut pas être la base d’un règlement du conflit et que le conflit du Haut-Karabakh doit faire l’objet d’une solution globale par le biais de pourparlers de paix dans le cadre de la coprésidence du Groupe de Minsk de l’OSCE et sur la base des principes bien connus,  » il a déclaré.

Mirzoyan a hautement apprécié la déclaration faite par le ministère indien des Affaires étrangères en mai de cette année, appelant au retrait des troupes azerbaïdjanaises du territoire souverain de l’Arménie. Il a, à son tour, réitéré le soutien de l’Arménie à l’Inde sur la question du Jammu-et-Cachemire.

En outre, Mirzoyan a déclaré que les positions des deux États coïncident sur des questions clés telles que la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, ainsi que l’inacceptabilité du transfert de terroristes mercenaires vers des zones de conflit.

source : https://www.panorama.am/en/news/2021/10/13/FM-Armenia-India/2580576

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :