Le soutien est de plus en plus grand pour que la loi bipartite sur l’éducation au génocide arménien soit introduite à la Chambre des représentants des États-Unis.

Les représentants Katie Porter, Lou Correa, Juan Vargas et Grace sont les derniers à coparrainer la mesure, rapporte le Comité national arménien d’Amérique (ANCA).

Les représentants Carolyn Maloney (D-NY) et Gus Bilirakis (R-FL) ont dirigé la loi sur l’éducation au génocide arménien, plus tôt ce mois-ci, pour financer les programmes éducatifs de la Bibliothèque du Congrès sur l’histoire, les leçons, les conséquences et les coûts permanents du génocide arménien, rapporte le Comité national arménien d’Amérique (ANCA).

Cette législation historique vise à fournir un financement de 10 millions de dollars sur cinq ans à la Bibliothèque du Congrès pour éduquer les Américains sur le meurtre de masse systématique et délibéré parrainé par l’État de la Turquie ottomane, la dépossession nationale, l’effacement culturel et l’exil de millions d’Arméniens, d’Arméniens, de Grecs, de Assyriens, Chaldéens, Syriaques, Araméens, Maronites et autres chrétiens, entre 1915 et 1923.

Juan Vargas
Lou Correa
Carolyn Maloney
Gus Bilirakis
Katie Porter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :