L’église arménienne Saint-Giragos du XVIe siècle dans la province de Diyarbakir (Tigranakert historique) du sud-est de la Turquie, fortement endommagée en 2015, a officiellement rouvert samedi après restauration.

Le patriarche arménien de Constantinople, l’archevêque Sahak Mashalyan, président de la première messe dominicale à l’église aujourd’hui.

Le patriarche a qualifié l’ouverture de l’église de bouée de sauvetage pour la population chrétienne de Diyarbakır, qui est en déclin.

Un plan de rénovation de grande envergure avait déjà été annoncé début février

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :