Huit entomologistes internationalement reconnus d’Allemagne, du Danemark, d’Estonie, de Lettonie, de Lituanie et de Slovaquie sont récemment arrivés en Arménie en coopération avec la Fondation pour la préservation de la faune et des biens culturels (FPWC).

Ils mènent des recherches au sanctuaire de la biodiversité du Caucase pour détecter de nouvelles espèces de papillons et d’insectes en Arménie.
 Les scientifiques ont des raisons d’espérer découvrir de nouvelles espèces en Arménie. Lors de la visite précédente, des papillons uniques ont été trouvés, qui ont ensuite été enregistrés dans le trésor mondial.  Nikolay Savenkov de Lettonie, précise que lors de la visite précédente 10 nouvelles espèces ont été découvertes en Arménie. D’ailleurs, il en a nommé un d’entre eux en l’honneur de sa femme.

« Il est très intéressant de voir comment la protection de la faune est menée en Arménie. Ici, nous avons trouvé la biodiversité, ce qui est difficile à trouver en Europe. Nous sommes heureux de pouvoir aider les spécialistes de la Fondation pour la Préservation de la Faune et des Biens Culturels, à révéler des informations sur les espèces qui existent dans la région. Cette zone de protection est comme le trésor de l’Arménie. Nous n’avons pas une si grande superficie en Allemagne », explique le professeur Hartmut Roverik d’Allemagne. Il dit que les scientifiques ont l’intention de visiter l’Arménie régulièrement à différentes saisons.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :