Puissant extrait de son discours qui résume l’ampleur, et osons même la lourdeur, des intentions Turques à notre période de l’Histoire :

 » Quel pays occupe Chypre ?
Quel pays a envahi la Syrie ?
Quel pays viole la souveraineté de l’Irak ?
Quel pays est intervenu en Libye ?
Quel pays viole les droits souverains de la Grèce ?
Et quel pays s’ingère dans le conflit du Haut-Karabakh ?
La Turquie. »

extrait plus long :
« Je n’ai pas l’intention de m’engager dans un jeu de blâme, mais l’accent devrait maintenant être mis sur la recherche d’un règlement basé sur les soi-disant « réalités sur le terrain ». Permettez-moi de vous rappeler quelles sont les vraies réalités sur le terrain. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :