par Hakob Badalyan

L’ambassadeur de la République d’Arménie au Royaume-Uni, Varuzhan Nersesyan, a rencontré Wendy Morton, ministre britannique des Affaires européennes et américaines (photo)Les questions actuelles de l’ordre du jour international et bilatéral ont été discutées au cours de la réunion. 

Selon le rapport, l’ambassadeur arménien et la ministre britannique ont discuté de la possibilité de la signature prochaine de l’accord global Arménie-Royaume-Uni, en tenant compte du fait que l’accord est en phase finale d’élaboration. Cet accord remplacera l’accord Arménie-UE avec le Royaume-Uni, après que le Royaume-Uni a pris sa décision sur le Brexit et achevé sa sortie de l’UE.

Il est certainement intéressant de voir à quel point l’accord Arménie-Royaume-Uni différera en termes de contenu. L’environnement politique et la stratégie en général ont changé, par conséquent l’accord Arménie-Royaume-Uni devrait refléter cette différence.

Pour l’Arménie, cet accord est non moins important que les relations Arménie-UE. 

Le Royaume-Uni est l’un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et un acteur clé dans les relations internationales, la géopolitique et la géoéconomie. L’approfondissement des relations avec cet acteur est d’une grande importance pour l’Arménie, du point de vue sécuritaire comme des perspectives économiques. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :