Le 23 septembre dernier, la Chambre des représentants des États-Unis avait adopté un certain nombre d’amendements lors de la National Defense Authorization Act (réunion annuelle pour le vote des budgets de Défense), dont l’amendement Cardenas-Schiff-Sherman, exigeant la libération immédiate par l’Azerbaïdjan des prisonniers de guerre arméniens et appelant à un rapport sur les crimes de guerre azerbaïdjanais.

L’amendement exigeait également un rapport sur l’utilisation de munitions illégales et de phosphore blanc contre des civils arméniens, et une enquête sur l’utilisation de la technologie américaine dans les drones turcs utilisés pour cibler des civils arméniens pendant la guerre d’Artsakh de 2020.

Hier 4 novembre, les sénateurs américains ont introduit un certain nombre de ces amendements pour établir la responsabilité morale et pénale de l’Azerbaïdjan et de la Turquie.

Bob Menendez — Wikipédia
Le sénateur Bob Menendez

Le sénateur Bob Menendez a présenté un amendement exigeant que le Département d’État et le Département de la défense rapportent l’exportation de drones tueurs par la Turquie – en réponse au déploiement par l’Azerbaïdjan en 2020 de drones Bayraktar contre l’Artsakh.

Le sénateur Menendez a également introduit un amendement visant à révoquer le pouvoir du président américain de lever les restrictions de l’article 907 sur l’aide américaine à l’Azerbaïdjan.

Le sénateur Alex Padilla a présenté un amendement sur les crimes de guerre de l’Azerbaïdjan contre l’Artsakh : l’utilisation par l’Azerbaïdjan de munitions interdites, l’utilisation de mercenaires étrangers et l’utilisation de drones turcs contenant des pièces américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :