photo : Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue russe, Vladimir Poutine, se sont retrouvés une nouvelle fois pour discuter de la Syrie. (Mikhail Metzel/TASS/Sipa USA/SIPA)

La reconnaissance par Moscou des républiques séparatistes pro-russes de Donetsk et Lougansk est «inacceptable» a estimé mardi 22 février le président turc Recep Tayyip Erdogan, dont les propos ont été rapportés par l’agence officielle Anadolu. «Nous considérons cette décision comme inacceptable. »

via Le Figaro avec AFP, 22 février 2022

Nous appelons les parties concernées à faire preuve de bon sens et à se conformer au droit international», a déclaré le chef de l’Etat turc en marge de sa visite officielle au Sénégal. La Turquie, membre de l’OTAN, est considérée comme un allié de Kiev, auquel Ankara a vendu des drones militaires.

Recep Tayyip Erdogan qui a offert sa médiation dans la crise entre la Russie et l’Ukraine pour éviter un conflit a néanmoins proposé à plusieurs reprises d’accueillir des pourparlers entre les deux présidents.

Il s’est rendu dans la capitale ukrainienne début février pour rencontrer le président Volodomyr Zelensky et a renouvelé plusieurs fois son invitation à son homologue russe à le rencontrer. Il a assuré avoir reçu «une réponse positive de (Vladimir) Poutine» mais sans qu’une date eût été fixée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :