Le 16 septembre dernier, Europol et l’Arménie ont signé un accord de coopération stratégique visant à étendre le domaine de la lutte contre les activités criminelles transfrontalières.

L’accord permettra aux deux partenaires de travailler sur certains domaines clés tels que le trafic de migrants, la cybercriminalité, le trafic de drogue, le recouvrement d’avoirs, le blanchiment d’argent, la criminalité organisée contre les biens et la traite des êtres humains.

L’accord permet l’échange de renseignements stratégiques généraux ainsi que d’informations stratégiques et techniques et d’informations opérationnelles à l’exception des données personnelles, et conduira au détachement d’un officier de liaison arménien auprès d’Europol.

La signature de l’accord de coopération stratégique conclut les négociations fructueuses entre l’Arménie et Europol sur la manière d’unir efficacement leurs forces pour lutter contre la criminalité grave et organisée.

Après l’entrée en vigueur de l’accord, ce nouveau niveau de coopération sera important pour lutter contre les domaines de criminalité prioritaires affectant à la fois l’Union européenne et l’Arménie.

Pour rappel, Europol est une agence européenne de police criminelle spécialisée dans la répression de la criminalité. Elle a pour fonction de faciliter l’échange de renseignements entre polices nationales de différents Etats en matière de stupéfiants, de terrorisme, de criminalité internationale et de pédophilie au sein de l’Union européenne. En 2015, 24 membres d’une mafia géorgienne ont pu être écroués suite à l’opération « Caucase 67 » dont voici un schéma ci dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :