L’Arménie importe des céréales, du sucre et de l’huile de cuisine principalement de Russie, a déclaré mercredi le président de la commission des recettes publiques (SRC – State Revenue Committee), Rustam Badasyan, aux journalistes au parlement.

« La part des importations en provenance d’Ukraine est également assez importante, mais il est actuellement impossible de faire des importations en provenance du pays, alors que la Fédération de Russie a pris certaines décisions. La question sera discutée dans un avenir proche », a-t-il déclaré.

Selon le chef de la SRC, les achats de panique des acheteurs arméniens, qui ont suivi la décision de Moscou d’interdire les exportations de céréales vers l’Union économique eurasienne (UEE), ont entraîné certains problèmes. 

Le même problème s’est posé en Russie, mais selon les décisions finales, il n’y aura pas d’impacts négatifs sur les marchandises importées en Arménie, a noté Badasyan.

Il assure que l’Arménie ne sera pas confrontée à des problèmes de sécurité alimentaire, affirmant qu’il sera bientôt possible d’importer des marchandises de Russie.

voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :