Les négociations avec l’Ukraine ne sont pas faciles, mais il y a de l’espoir pour un compromis, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview à RBC TV.

« Je suis guidé par les évaluations données par nos négociateurs. Ils affirment que les négociations ne vont pas bien pour des raisons évidentes, mais qu’il existe néanmoins un espoir de compromis. La même évaluation est donnée par certains représentants de la délégation ukrainienne, du côté ukrainien, y compris des employés du bureau du président Zelensky », a déclaré Lavrov.

Lavrov a déclaré que la Russie serait prête pour des contacts avec la partie ukrainienne à l’avenir.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a indiqué plus tôt des progrès dans les pourparlers de paix, après le cycle de négociations de mardi, rapporte la BBC.

Tard hier soir, Zelensky a révélé que « les positions dans les négociations semblent déjà plus réalistes », dans sa dernière allocution télévisée.

Mais il a ajouté que « le temps est encore nécessaire pour que les décisions soient dans l’intérêt de l’Ukraine ».

Les pourparlers entre les négociateurs russes et ukrainiens devraient se poursuivre plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :