L’Azerbaïdjan n’autorise pas la réalisation de travaux de réhabilitation dans la zone où s’est écrasée la seule ligne à haute tension alimentant l’Artsakh depuis l’Arménie.

Auparavant, le siège de l’information de l’Artsakh avait signalé que le 9 janvier à 14h35, un accident s’était produit sur le 33e km de la seule ligne à haute tension alimentant l’Artsakh depuis l’Arménie, Goris-Stepanakert 110 kV. Selon les données enregistrées par l’équipement, l’accident se situe dans la section Aghavno-Berdzor. La décision a été prise de fournir de l’électricité à la république par le biais de centrales locales avec des restrictions appropriées. Sur la base de la situation donnée, des arrêts de ventilateurs sont mis en œuvre dans la République à partir du 10 janvier, ce qui peut être régulièrement signalé sur le site Web « Artsakhenergo » CJSC .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :