Le projet de loi de finance de l’Arménie pour 2022 prévoit une augmentation d’environ 11% des dépenses militaires dans le prochain budget de l’Etat, s’élevant à plus de 345,4 milliards de drams (600 millions d’euros). Pour rappel, en 2021, 312 milliards de drams ont été alloués au secteur de la défense.

Ce budget comprend évidemment le niveau des réserves définies des forces armées de la République d’Arménie, le maintien à niveau du matériel de combat, des véhicules, du matériel de communication, du matériel technique des casernes, de la nourriture, des vêtements, du carburant et des lubrifiants, les éventuels provisions d’armes sur le marché international, de munitions, le maintien opérationnel de l’armée et la santé des personnels.

A ce sujet, précisons que 2 milliards 635 millions de drams seront alloués au budget des services médicaux militaires, soit environ 200 millions de drams de moins que les fonds alloués au secteur médical militaire pour 2021.

Plus d’un milliard de drams seront consacrés au programme budgétaire pour l’enseignement et la formation militaires.

Enfin, 870 millions de drams seront alloués à la coopération militaire internationale, et 317 millions aux travaux de déminage, ce qui est inférieur aux fonds alloués au titre du même programme dans le budget 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :