Afin de marquer le 100e anniversaire de la naissance du réalisateur et scénariste français d’origine arménienne Achod Malakian dit Henri Verneuil, une soirée d’hommage, coparrainé par l’UNESCO et l’Arménie, s’est tenue le mercredi 29 septembre 2021 à l’UNESCO. Il s’agit de l’un des anniversaires auxquels l’UNESCO est associée pour le biennium 2020-2021.

Rappelons par ailleurs que cet événement tient lieu d’anniversaire alors que celui-ci n’a réellement eu lieu le 15 octobre 2020.

Arménie info s’y est rendu.

Cette soirée de célébration, organisée avec le soutien de la France et de l’Italie, fut l’occasion de revenir sur l’œuvre et le parcours d’Henri Verneuil. Ainsi, un film biographique sur le cinéaste fut projeté et l’orchestre symphonique Pasdeloup interpréta ses plus belles bandes originales sous la direction de Jean-Claude Petit.

Réalisateur de plusieurs dizaines de films à grand succès en France et au niveau international, parmi lesquels « La Vache et le prisonnier », «Un Singe en hiver » ou «La Vingt-cinquième heure», Henri Verneuil a collaboré, tout au long de sa carrière, avec les plus grands acteurs dont Jean Gabin, Claudia Cardinale, Jean-Paul Belmondo, ou Omar Sharif.

Après avoir reçu en 1996 un César d’honneur pour l’ensemble de son œuvre, il est élu à l’Académie française des beaux-arts en 2000.

Différents intervenants, dont Roselyne Bachelot, ministre de la Culture de la République française, Vahram Dumanyan, ministre de l’Education, des Sciences, de la Culture et des Sports de la République d’Arménie et Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice, Déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO, ont pris la parole.

À partir de 1956, l’UNESCO participe à des manifestations commémoratives consacrées aux événements historiques et aux anniversaires de personnalités éminentes célébrés par les États membres afin de leur donner une signification mondiale.

Depuis 1998, l’UNESCO a approuvé 25 candidatures pour la célébration d’anniversaires importants soumises par l’Arménie. L’organisation a célébré pour la dernière fois les 150 ans de Komitas et Hovhannes Tumanyan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :