Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue turc Mevlut Cavusoglu se sont concentrés sur les perspectives d’une plate-forme régionale « 3+3 » dans le Caucase du Sud lors de leur réunion en marge du sommet du G20 à Rome samedi, a rapporté TASS .

« La coordination des efforts des deux pays pour stabiliser davantage les Balkans et le Caucase du Sud a été au centre de la conversation. Ils ont discuté des mesures conjointes potentielles pour faciliter le règlement des conflits, y compris l’utilisation de formats multilatéraux, afin de débloquer les liens économiques et de transport et de promouvoir des projets d’infrastructure mutuellement bénéfiques dans le Caucase du Sud », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié après la réunion.

En outre, les deux ministres ont abordé d’autres questions internationales et les questions clés des relations russo-turques.

Les présidents azerbaïdjanais et turc – Ilham Aliyev et Recep Tayyip Erdogan – avaient précédemment proposé de tenir des pourparlers à six (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Russie, Turquie et Iran) sur le Karabakh et sur le déblocage des communications économiques et des transports en la région. L’Iran a salué l’idée assurant sa volonté d’aider à rechercher la paix pour la région. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :