via Azatutyun à Erevan 

Le ministre iranien des Affaires étrangères Hussein Amir Abdollahian a qualifié les entretiens avec son homologue arménien en visite Ararat Mirzoyan d’efficaces et constructifs.

Selon l’agence de presse IRNA, lors des entretiens, le ministre iranien a appelé à accélérer la restauration des voies de transit reliant les deux pays. Il a également noté que les hauts responsables de l’Arménie et de l’Iran ont conclu un certain nombre d’accords stratégiques, mais travaillent actuellement sur une nouvelle feuille de route pour la coopération bilatérale.

« En dehors de la politique, nous avons convenu de développer des relations bilatérales dans les domaines de l’économie, du commerce, de la culture et du tourisme », a souligné Abdollahian. « L’Iran ne permettrait pas à des pays tiers d’influencer ses voisins, dont les relations avec l’Arménie sont en ordre. »

Selon le ministère arménien des Affaires étrangères, lors de la réunion, les deux ministres ont insisté sur l’inadmissibilité des actions mettant en danger la stabilité régionale et ont noté l’importance de la coopération pour relever les nouveaux défis régionaux.

A également prévalu le sujet de la signature et la mise en œuvre effective de l’accord multilatéral sur la construction du corridor de trafic international « Golfe Persique-Mer Noire » .

Au cours de la réunion, il a été fait référence à la coopération dans les domaines de l’énergie et de la communication. Ararat Mirzoyan a évoqué le processus et les résultats de la construction de la route Goris-Kapan, qui est une route alternative, ainsi que la construction de l’autoroute « Nord-Sud ». Les parties ont également échangé des vues sur les perspectives du projet en échange d’électricité.

source :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :