Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan et les chefs de gouvernement des autres États membres de l’Union économique eurasienne (UEE) ont rencontré le président du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokayev․

Notant que la séance de la Commission intergouvernementale eurasienne coïncide avec une forte aggravation de la situation géopolitique, le Premier ministre Pashinyan a déclaré :

Il est évident que nous vivons une période sensible, des processus tectoniques géopolitiquement sensibles, dans ce contexte, bien sûr, l’Union économique eurasienne est un format important pour développer les économies de nos pays.

Il a souligné que les sanctions [contre la Russie] auront inévitablement un impact clair sur le climat économique dans la région eurasienne.

« À cet égard, nous devons discuter des décisions opérationnelles à prendre pour minimiser ces effets négatifs et, si possible, les contourner en prenant les mesures appropriées », a-t-il déclaré.

Nikol Pashinyan a souligné qu’il existait un potentiel d’expansion de la région économique eurasienne. 

« Il y a des États observateurs avec lesquels nous coopérons assez efficacement. D’autres pays manifestent également un intérêt pour le renforcement des liens avec l’Union économique eurasienne. Je pense que c’est un processus généralement positif. J’espère que nous réussirons tous à mettre en œuvre une politique qui, dans la situation actuelle, renforce l’UEE en tant que plate-forme économique, continue de donner un élan au développement des économies de nos pays »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :