Le ministre de l’Industrie de haute technologie Vahagn Khatchatourian a rencontré le recteur de l’Université française d’Arménie Bertrand Venard, le président de l’Université Toulouse III Jean-Marc Brotto, ainsi que l’administrateur de la Chambre de commerce et d’industrie arméno-française Michel Davoudyan.

Bertrand Venard

Au cours de la réunion, les interlocuteurs ont évoqué le projet Engineering City, les opportunités de coopération existantes entre le ministère de l’Industrie de haute technologie, l’Université française d’Arménie et l’Université de Toulouse III en France.

Le ministre Khatchatourian a souligné l’importance de la mise en œuvre du programme Engineering City (voir lien), qui intéresse à la fois les agences étatiques et les représentants du secteur privé. La possibilité de déployer des entreprises françaises dans la Engineering City a également été évoquée.

Michel Davoudyan

Le ministre a remercié la partie française pour l’initiative de faire don d’un supercalculateur, soulignant son importance tant pour les étudiants recevant un enseignement technique que pour les représentants du monde scientifique.

Le ministre a ajouté qu’actuellement les programmes spatiaux en Arménie prennent un nouvel élan et a noté que dans le cadre de l’utilisation de ce supercalculateur, d’autres collaborations seront possibles.

Le président de l’université Toulouse III a également évoqué la coopération dans le domaine de l’éducation, pointant l’accord signé avec l’Académie des sciences, qui permettra d’impliquer des étudiants arméniens dans des programmes de master similaires à l’université Toulouse III.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :