Immédiatement après son retour de captivité en Azerbaïdjan, le soldat emprisonné Serzhik Amirkhanyan a été libéré. L’information a été publiée sur sa page Facebook par le militant des droits humains Ruben Melikyan.

« Notre deuxième client dans l' »affaire des prisonniers », Serzhik Amirkhanyan, a retrouvé la liberté aujourd’hui. Il a été détenu pendant 84 jours. « D’abord dans la prison azerbaïdjanaise, puis dans la prison arménienne », écrit-il.

Selon Melikyan, leurs souffrances en captivité en otage auraient dû exclure leur arrestation en Arménie. Rappelons que le tribunal de première instance d’Erevan, par sa décision du 31 janvier, a rejeté la requête présentée par l’organe d’enquête préliminaire pour prolonger la détention de Serzhik Amirkhanyan. Le mandat de la précédente décision de détention prend fin le 6 février.

La durée de détention arrive à son terme pour Aren Aramyan, qui a été renvoyé de captivité et arrêté en République d’Arménie, au sujet duquel le tribunal a également décidé de ne pas prolonger la détention.

Rappelons que le 4 décembre 2021, l’Azerbaïdjan a remis à l’Arménie 10 militaires arméniens capturés lors des combats à la frontière de Syunik le 16 novembre, dont Serzhik Amirkhanyan. Ils sont accusés de la partie 3 de l’article 365 du Code pénal de la RA (violation des règles du devoir militaire ou du service militaire, ayant entraîné de graves conséquences).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :