Le ministère arménien de la Défense a accueilli mardi des consultations Arménie-Grèce-Chypre sur la planification de la coopération militaire, a rapporté le service de presse du ministère arménien de la Défense.

La délégation arménienne était dirigée par le chef du Département de la politique de défense et de la coopération internationale du ministère de la Défense Leon Ayvazyan, la délégation grecque était dirigée par le chef du Département de la planification et de la mise en œuvre de la coopération militaire nationale, le colonel Socrates Serves et la délégation chypriote était dirigée par la garde nationale. Chef du Département de la stratégie et des politiques, le colonel Lukas Hadjikonstantinos.

Les parties auraient passé en revue ce qui a été fait au cours des dernières années dans le cadre de la coopération militaire entre l’Arménie, la Grèce et Chypre dans des formats bilatéraux et trilatéraux et ont également discuté des perspectives de coopération.

Ils ont également discuté d’un ensemble de questions liées à la sécurité régionale et aux développements internationaux. Ayvazyan a présenté la situation à la frontière arméno-azerbaïdjanaise et en Artsakh (Haut-Karabakh), soulignant la nécessité d’efforts pour établir la stabilité et la paix dans la région.

Sur la base des accords conclus lors des consultations, le programme de coopération militaire bilatérale Arménie-Grèce 2022 et le plan d’action de coopération tripartite Arménie-Grèce-Chypre (le programme de coopération militaire bilatérale entre l’Arménie et Chypre pour 2022 a été signé en octobre 2021) ont été signés.

Les documents signés prévoient des dizaines d’activités en Arménie, en Grèce et à Chypre, qui comprennent l’entraînement au combat des forces spéciales, le maintien de la paix, la médecine militaire, l’ingénierie et l’échange d’expériences et d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :