L’ambassadeur turc à la retraite Yalem Eralp a déclaré à la télévision turque Serbest que les États-Unis ne vendraient pas de nouveaux avions de combat F-16 à la Turquie. Dans le même temps, il a souligné que le Congrès approuverait néanmoins la modernisation des F-16 achetés par la Turquie jusqu’à présent.

« Le temps montrera quel sera le résultat de la rencontre avec Biden à Rome. Cependant, il devient clair que la Turquie a déjà réalisé qu’elle ne pourra pas acheter d’avions F-35 et souhaite maintenant renforcer les F-16 de sa flotte. 

Le Congrès est un gros obstacle dans ce dossier. 

« Je pense que pour ne pas perdre complètement la Turquie, la question de la modernisation des F-16 sera plus facilement approuvée par le Congrès », a déclaré Eralp.

L’ancien ambassadeur a également jugé douteuse la question de l’influence que le président américain Biden peut avoir sur le Congrès dans cette question, car il a des problèmes dans la législation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :