Hakob Badalyan pour First News (source en bas de page)

Le ministère russe des Affaires étrangères a publié des informations sur la conversation téléphonique entre le ministre des affaires étrangères Russe Sergueï Lavrov et le secrétaire d’État américain Anthony Blinken, qui a eu lieu aujourd’hui 6 octobre 2021 à l’initiative de la partie américaine. 

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, lors de la conversation téléphonique entre Blinken et Lavrov, le programme nucléaire iranien a été discuté, ainsi que d’autres questions à l’ordre du jour bilatéral.  

En effet, le secrétaire d’État américain Blinken, qui se trouve d’ailleurs en France, a appelé Moscou tôt ce matin pour s’entretenir avec Lavrov, qui reçoit le ministre iranien des Affaires étrangères Abdullahian à Moscou ce même jour.

Il est évident que l’appel téléphonique du secrétaire d’État américain est conditionné par les réalités liées à cette rencontre, comme en témoigne le fait que, lors de la conversation téléphonique, Blinken et Lavrov ont discuté de la situation autour du programme nucléaire iranien, qui est la seule chose à l’ordre du jour de la conversation est une référence spécifique. 

Avec des références à la présence d’Israël, l’Iran s’inquiète de cette situation, le ministre iranien des Affaires étrangères est apparemment parti pour Moscou dans l’espoir que la Russie contribuera à atténuer la pression croissante sur l’Iran dans ce dossier. 

La Russie soutiendra-t-elle ou non l’Iran ? 

 Quoi qu’il en soit, le fait que le seul problème concret dans la conversation Blinken-Lavrov au ministère russe des Affaires étrangères soit la perspective de pourparlers sur le programme nucléaire iranien suggère que Moscou exigera un prix assez élevé pour son soutien à l’Iran, à moins bien sûr qu’elle doive payer davantage pour ce soutien, notamment aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :