TEHERAN, Le ministre iranien des Affaires étrangères Hussein Amir Abdollahian a évoqué les relations tendues entre l’Iran et l’Azerbaïdjan lors de l’émission « First Look » de la première chaîne iranienne, soulignant qu’il est inacceptable que l’Iran concède une modification les frontières dans la région.

Se référant à la présence d’Israël, ainsi que de groupes terroristes en Azerbaïdjan, il a déclaré : « Lors de la dernière guerre, des groupes terroristes se sont déplacés vers cette zone de crise. Ces groupes attendent une occasion de mettre à exécution leurs mauvaises intentions. « Dans le même temps, le régime sioniste, à son tour, a tenté de tirer le meilleur parti de cette opportunité, et au milieu de ses tentatives infructueuses de s’approcher de la frontière iranienne, il était stationné dans un certain nombre de régions d’Azerbaïdjan.

Abdollahian a noté que Téhéran a averti Bakou qu’il ne tolérerait jamais la présence d’Israël et des actions provocatrices avec ses voisins.

Se référant aux actions de l’alliance turco-azerbaïdjanaise visant à modifier les frontières dans la région, le chef du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré : « Nous sommes extrêmement sensibles aux changements géopolitiques dans la région et avons clairement indiqué à la République d’Azerbaïdjan que la République islamique d’Iran surveille de près ces développements et que changer les frontières de la région est inacceptable pour nous ».

Rappelons qu’en guise de réplique aux tractations d’Israël, suspectée par l’Iran de flatter l’Azerbaïdjan pour prendre pieds sur son versant Nord et sur la Caspienne, l’Arménie pourrait octroyer une concession à l’Iran dans le Syunik pour établir une base aérienne. A préciser dans un futur proche.

source :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :