La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a soutenu l’économie arménienne en 2021 avec un investissement record d’environ 175 millions d’euros pour des projets dans les secteurs de la banque, de l’énergie et des transports municipaux.

Les investissements en Arménie ont encore augmenté, en mettant l’accent sur une reprise verte, inclusive et résiliente après la pandémie de coronavirus. Le secteur privé représentait environ 90 % de l’investissement total de la BERD en Arménie en 2021, et 106 millions d’euros de cet investissement total relevaient de l’approche de transition vers une économie verte (GET) de la BERD.

Dimitri Gvindadze, directeur de la BERD pour l’Arménie, a déclaré : « Après un investissement record d’environ 160 millions d’euros en Arménie en 2020, nous avons intensifié les choses en 2021, délivrant plus de 170 millions d’euros. Nous travaillons en étroite collaboration avec l’Union européenne en Arménie et nous remercions nos partenaires de l’UE pour ce partenariat d’importance stratégique.

Dimitri Gvindadze, directeur de la BERD pour l’Arménie

La BERD a maintenu son soutien aux petites et moyennes entreprises (PME), en accordant des lignes de crédit à des banques partenaires en Arménie, qui rétrocèdent ensuite aux entreprises pour améliorer la compétitivité, l’efficacité énergétique, la résilience économique et l’inclusion. Les lignes de crédit sont accompagnées de subventions de nos partenaires donateurs, l’Union européenne, SIDA et le Fonds vert pour le climat. Pour maintenir des flux commerciaux vitaux, la BERD a soutenu près de 50 millions d’euros dans des opérations de financement du commerce en Arménie, impliquant huit banques locales partenaires, dans le cadre de son programme de facilitation des échanges.

Poursuivant sa collaboration avec son client de longue date Electric Networks of Armenia, la Banque a aidé l’entreprise à moderniser le système d’alimentation électrique de l’Arménie, avec des projets tels que le renforcement des infrastructures de distribution d’électricité à Gyumri et à Erevan.

La Banque a également soutenu le projet de la ville d’Erevan d’acquérir des bus modernes au gaz naturel comprimé (GNC). Le projet a reçu une importante subvention du Partenariat pour l’efficacité énergétique et l’environnement de l’Europe de l’Est (E5P).

Outre le financement, la BERD a fourni des conseils commerciaux aux PME locales en mettant en œuvre 80 projets de conseil et de conseil, 3 activités de conseil international et 10 activités de développement de marché et sessions de formation.

Le Business Support Office (BSO), qui est financé par le gouvernement britannique et soutenu par la BERD, a poursuivi ses travaux avec le ministère de l’Économie sur un certain nombre de mesures d’amélioration du climat des affaires.

Dans l’ensemble, dans toutes les régions de la BERD, le financement vert a atteint l’année dernière un record de 5,4 milliards d’euros, soit 51 %, d’un volume d’affaires total de 10,4 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :