Lecture Series: Judge Joan E. Donoghue
Joan E. Donoghue

Le tribunal de La Haye a demandé à l’Azerbaïdjan d’empêcher la propagation de la haine raciale contre les Arméniens

Le 16 septembre, la République d’Arménie avait engagé une procédure contre la République d’Azerbaïdjan devant la Cour internationale de Justice, le principal organe judiciaire des Nations Unies, avec concernant les violations alléguées de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale (CERD). L’Azerbaïdjan avait déposé une plainte similaire le 30 septembre.

La juge Joan E. Donoghue, Présidente de la Cour, a donné lecture de l’ordonnance de la Cour lors d’une audience publique au Palais de la Paix à La Haye, à la suite du prononcé de son ordonnance dans l’affaire relative à l’Application de la convention internationale sur l’élimination des Toutes les formes de discrimination raciale (Arménie c. Azerbaïdjan).

La Cour internationale de justice des Nations Unies a rendu une décision sur l’application de mesures urgentes contre l’Azerbaïdjan dans le cas de l’Arménie. Selon le premier point de la décision, l’Azerbaïdjan se préserver d’actions violentes. La sécurité des captifs pendant ou après la guerre d’Artsakh « garantit leur égalité devant la loi ».

L’Azerbaïdjan est invité à prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher, punir, vandaliser et profaner tous les actes du patrimoine culturel arménien, y compris les églises, autres lieux de culte, monuments, sites naturels, cimetières et autres artefacts. Le tribunal a appelé les parties à s’abstenir de toute action qui compliquerait le travail du tribunal.https://media.un.org/en/asset/k1v/k1v8l49bhe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :