Après que l’Ukraine ait officiellement confirmé l’utilisation de drones d’attaque Bayraktar TB2 dans le Donbass, un mois seulement plus tard, il s’est avéré que les forces armées ukrainiennes rencontraient des problèmes dans leur utilisation de ces drones, non seulement dans le Donbass, mais également dans le sud du pays. 

Un constat s’est établi, les drones d’attaque ukrainiens ne peuvent tout simplement pas voler jusqu’à la ligne de contact dans le Donbass à moins de 5 à 10 kilomètres – leur travail est perturbé par l’action de systèmes de brouillage électroniques inconnus. 

Une situation similaire est observée dans le sud de l’Ukraine – les opérateurs de ces drones deviennent inopérants et perdent le contrôle des drones sur certaines routes de vol.

À l’heure actuelle, des drones ukrainiens disparaissent dans certains secteurs de l’espace aérien, tandis que la connexion entre la station de contrôle des drones et le drone lui-même est principalement perdue, ce qui indique la suppression ciblée de ces drones particuliers.

Il est à noter qu’une situation similaire est démontrée par des ressources de surveillance accessibles au public, montrant le décollage de drones depuis un aérodrome militaire près de Nikolaev, son mouvement en direction du Donbass et le retour assez rapide de ce drone.

En définitive, l’armée russe dispose de plusieurs systèmes de guerre électronique capables de combattre les drones Bayraktar TB2 dans un rayon de 100 kilomètres.

source :

https://avia.pro/news/ukrainskie-bpla-bayraktar-tb2-ne-mogut-otrazit-ataku-neizvestnyh-reb-v-donbasse-i-na-yuge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :