d’après Financial Times, L’Azerbaïdjan exige des investissements et des garanties pour stimuler l’approvisionnement en gaz de l’UE. l’Azerbaïdjan a averti l’UE qu’il ne pourra tenir son engagement de doubler ses exportations de gaz vers l’UE que s’il obtient de nouveaux investissements dans ses gazoducs et contrats d’achat à long terme alors que Bruxelles se précipite pour trouver des alternatives au gaz russe. Mais l’expansion du corridor gazier sud (SGC) de 3 500 km de la Caspienne à l’Adriatique nécessite des milliards de dollars d’investissements et des contrats avec des entreprises européennes pour acheter du gaz après 2027, a déclaré le vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elnur Mammadov. « À l’heure actuelle, l’Europe a un besoin urgent de trouver des fournisseurs alternatifs. Nous devons être sûrs qu’il ne s’agit pas d’une demande spontanée à la lumière de la guerre en Ukraine, qui se terminera un jour, et vous recommencerez soudainement à acheter du gaz à la Russie », a déclaré Mammadov.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :