Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a regretté que la carte du monde turc, que le chef du Parti du mouvement nationaliste (MHP) Devlet Bahçeli a présentée au président turc Recep Tayyip Erdogan, n’ait pas d’étoile rouge indiquant que son centre n’est pas en Turquie, mais dans l’Altaï, en Russie, rapporte TASS .

Le représentant du Kremlin a fait cette déclaration lors d’une émission «Moscou. Kremlin. Poutine » sur Russia-1 TV.

« Nos partenaires turcs nourrissent l’idée d’unité turque, c’est normal. La seule chose que je regrette, c’est qu’il n’y a toujours pas de grande étoile rouge au centre du monde turc sur la carte », a déclaré Peskov. Le porte-parole du Kremlin a souligné que ce centre « n’est pas en Turquie, il est sur le territoire de la Fédération de Russie, dans l’Altaï ».

Peskov a précisé qu’il s’agit du « lieu sacré pour tout Turc, d’où ils sont originaires ». « Je dis cela en tant que turcologue », a-t-il souligné.

Auparavant, le compte Twitter du MHP avait publié une photo d’Erdogan et de Bahçeli tenant une carte du monde dit turc, qui couvre une partie importante du territoire russe.

Toutes les zones peintes sont divisées en trois couleurs. La Turquie, l’Azerbaïdjan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan et le Tadjikistan sont marqués en rouge. Certains pays de la péninsule balkanique, une partie de l’Iran, les régions du sud de la Russie, ainsi que la majeure partie de la Sibérie et la partie occidentale de la Mongolie sont marqués en orange.

L’Altaï, la Yakoutie et la région autonome ouïgoure du Xinjiang en Chine sont indiqués en jaune. La signification de ces couleurs n’est pas précisée dans la publication du parti turc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :