Le président de la République autoproclamée d’Ossétie du Sud Bibilov a annoncé hier que son pays allait bientôt prendre des mesures pour rejoindre la Russie

Anatoli Bibilov

Bibilov a parlé du référendum, auquel la Douma d’Etat russe a répondu. Le député de la Douma d’Etat Vodolotsky, premier vice-président de la Douma d’Etat pour la CEI, l’intégration eurasienne et les affaires des compatriotes, a déclaré que le référendum pourrait avoir lieu en mai-juin. Cette déclaration prouve, confirme quelque chose qui ne faisait aucun doute : l’initiative de l’Ossétie du Sud vient de Moscou. 

Quelle est la raison de cela ? c’est la question qui nous occupe ici.

Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un message plutôt dur de Moscou à la Géorgie. 
Cependant, la question est de savoir pourquoi cela est devenu nécessaire, étant donné que la Géorgie a adopté une politique plutôt modérée envers la Russie à la suite de la guerre en Ukraine, a déclaré qu’elle ne se joindrait pas aux sanctions, affirmant que ce n’était pas dans l’intérêt de la Géorgie. 

Dans ce cas, l’initiative de l’Ossétie du Sud de rejoindre la Russie provoquera la position inverse de la Géorgie. Ou Moscou a-t-elle des informations selon lesquelles la politique de la Géorgie s’apprêterait à adopter une position anti-russe forte, et enverrait un signal fort à Tbilissi pour l’en dissuader ? Difficile à dire. 

Surtout en considérant que L’Abkhazie, répondant à l’initiative de l’Ossétie du Sud, a déclaré que le fait de l’indépendance de l’Abkhazie est inscrit dans la Constitution et que personne n’est enclin à la modifier. 

Pourquoi l’Abkhazie n’adopte pas, elle aussi, la démarche de l’Ossétie du Sud ?

Dans le cas de l’Abkhazie, située stratégiquement au confins du bassin de la mer Noire et du Caucase, l‘approche est différente, puisqu’il peut exister un champ de discussions ou d’accords avec la Turquie. Un rattachement pur et simple à Moscou empêcherait cette république autonome de 250 000 habitants d’exercer la moindre souveraineté.

 En tout cas, l’initiative ossète met en valeur le fait que la Géorgie se trouve dans une zone « cyclonique » assez grave, il est difficile de dire dans quelle direction iront les courants.

Description de l'image Location of the region of Abkhazia in Eastern Europe.svg.
Abkhazie
Description de l'image Carte de l'Ossétie du Sud.svg.
Ossétie du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :