La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté des propositions de nouvelles sanctions visant l’économie russe.

Dans un communiqué, elle a accusé Moscou de « mener une guerre cruelle et impitoyable » et a déclaré que ses atrocités présumées en Ukraine « ne peuvent pas et ne resteront pas sans réponse ».

Ses six mesures comprennent:

  1. Une interdiction d’importer du charbon de Russie
  2. Une interdiction totale des transactions pour quatre banques russes clés – dont la deuxième plus grande du pays, VTB
  3. Interdiction aux navires russes et aux navires exploités par la Russie d’accéder aux ports de l’UE
  4. De nouvelles interdictions d’exportation, ciblant des domaines dans lesquels la Russie est vulnérable, comme le matériel de transport
  5. Nouvelles interdictions d’importer des produits comme les fruits de mer, les alcools et le bois
  6. Mesures ciblées supplémentaires, notamment l’arrêt du soutien financier aux organismes publics russes

Les plans nécessitent l’approbation des 27 États membres de l’UE. Auparavant, il y avait des divisions au sein de l’UE sur les mesures à prendre contre la Russie – avec des pays comme l’Allemagne fortement dépendants des importations de carburants russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :