S’exprimant lors d’une réunion du Conseil des chefs d’État de la CEI aujourd’hui, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que le déminage était en cours « sur le territoire de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie » avec le soutien des soldats de la paix russes.

« Grâce au soutien actif de notre pays, il a été possible d’arrêter le conflit, le contingent russe de maintien de la paix se porte garant du maintien du régime de cessez-le-feu. « Des cargaisons humanitaires sont transportées avec notre aide, des territoires sont déminés et je souhaite attirer votre attention sur les deux parties, dans les deux territoires, sur le territoire de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie », a déclaré Poutine.

Le ministère russe de la Défense soumet des bulletins d’information quotidiens sur les activités du contingent russe de maintien de la paix dans la zone de conflit du Haut-Karabakh.

La déclaration de Poutine est remarquable en ce que le contingent russe de maintien de la paix n’est pas situé sur le territoire de l’Arménie, mais sur le territoire de l’Artsakh, le déminage donné est effectué sur le territoire de l’Artsakh.

Le dirigeant russe a fait une déclaration similaire au début des pourparlers avec le président turc Recep Tayyip Erdogan à Sotchi le 29 septembre. « Le centre de contrôle du cessez-le-feu (russe-turc – éd.) est actif à la frontière entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie », a déclaré Poutine, faisant référence au centre d’Aghdam.

Hakob Aslanyan, source :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :