Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a de nouveau appelé le président russe Vladimir Poutine au dialogue, soulignant que l’Ukraine est prête à discuter et à rechercher des compromis.

« Tout d’abord, je suis prêt pour un dialogue, mais nous ne sommes pas prêts pour la reddition », a déclaré Zelensky dans une interview à la chaîne de télévision américaine ABC News , à qui on a demandé si l’Ukraine était prête à se conformer aux exigences de la Fédération de Russie. pour un cessez-le-feu : changer la Constitution et refuser d’adhérer à l’OTAN, reconnaître la Crimée comme russe, reconnaître l’indépendance des soi-disant républiques populaires de Donetsk et de Lougansk.

« En ce qui concerne l’OTAN, j’ai perdu tout intérêt pour cette question après que nous ayons compris que l’OTAN n’était pas prête à accepter l’Ukraine. L’alliance a peur des choses contradictoires et de la confrontation avec la Fédération de Russie », a-t-il ajouté.

Il a également noté que l’Ukraine ne veut pas être un pays qui « demande quelque chose à genoux, et nous n’allons pas être un tel pays, je ne veux pas être un tel président ».

« Je parle de garanties de sécurité », a déclaré Zelensky, ajoutant qu’il est possible de parler de compromis sur des « républiques non reconnues ».

« Il faut que Poutine commence à parler », a-t-il insisté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :